Une Nantaise à Paris ✓

Hey !

Ah bah enfin t’es là !

Oups sorry me revoilà après deux semaines de non-publication… Excuse, je contemplais Paname du haut de la Tour Eiffel, les gars. Enfin bref, j’étais en vacances à Paris, quoi.

tour eiffel

Dans le flot de touristes je me suis mêlée, appareil photo en main et guide touristique dans le sac, j’étais prête à découvrir la capitale et … le doux son mélodieux du métro.

Je vous aurais bien fait un article « ce qu’il faut faire à Paris » mais les guides touristiques m’ont devancés. Donc, j’ai opté pour les aventures d’une Nantaise en tourisme à Paris [vous pensez que c’est une merveilleuse idée ? Ça tombe bien, moi aussi !]

Ma mission pour ces 10 jours à la capitale : découvrir et m’adapter à la vie parisienne. 

 ❧ Étape n°1 : Au métro s’habituer

C’est bien connu à Paris, si l’on n’a pas de jet privé, de limousine personnelle ou tout simplement pas le budget pour prendre un uber à chaque déplacement [et pas la 4G illimitée de toute façon], il n’y a plus qu’une solution évidente : le métro.

En trois mot, on le résumera en : chaleur, bruit, odeur.

Jusqu’ici, j’ai réussi à insérer mes tickets et je ne me suis pas perdue sur les voies. Je me suis décalée à droite sur les escalators pour laisser passer les gens pressés et je ne suis pas devenue sourde alors je dirais que cette mission est validée.

Eh mais c’était trop facile là !

Oui, oui attends ça ne va pas durer.

Étape n°1 bis : Toujours renter chez soi, peu importe la situation 

Qui dit Paris dit évènements importants, foule et gens bourrés. En l’occurence je veux vous parler du 14 juillet mais ce n’est pas exclusif. Attendre 5h sur le champ de Mars c’est déjà long mais mettre deux heures supplémentaires pour rentrer, c’est l’horreur ! Heureusement Paris regorge de Vélib’ et c’est sur un vélo tremblotant et méga lourd que je suis donc rentrée en vie [assoiffée avec une envie pressante de faire pipi, sacré dilemme].

14 juillet minion.jpg

Étape n°2 : Rencontrer les parisiens d’un autre monde 

L’adaptation aux transports faite, il fallait que je découvre les gens de la capitale et plus particulièrement le high level qui s’endort au Ritz, déjeune au Cinq Restaurant et s’habille chez Louis Vuitton. Tic tac boom, me voici Rue Faubourg St Honoré à observer les boutiques de luxe bien gardées et les gens dans la rue carrément stylés. Une laisse pour chien à 14 000€ ? Futilité.

❧ Étape n°3 : S’occuper 

A Paris comme dans toute autre ville, il faut s’occuper pour chasser l’ennui. A vrai dire à Paris, ce n’est pas très compliqué.

Si l’argent tu possèdes ainsi que la patience : rendez-vous chez Disneyland.

disneyland.jpg

Si la découverte tu recherches : balade-toi dans les rues.

tag belleville.jpg

Si le touriste tu veux faire : visite les monuments connus.

la joconde .jpg

Si de la pluie tu veux te protéger : devant l’Élysée tu iras te poser sous la pergola d’une boutique. Ainsi tu pourras observer les allées et venues de gens importants [même si tu ne les connais pas] ou encore parler avec un jeune gendarme qui d’une voix plus ou moins assurée te demandera ce que tu fais là. A cette question ne pas répondre « j’attends le président » mais plutôt « je m’abrite de la pluie ».

élysée

❧ Étape n°4 : Adopter un look 

Maintenant que j’habitais à la capitale depuis une semaine et que je commençais à cerner les environs, je me devais de moi aussi, adopter mon look à Paris. Ni une ni deux j’ai foncé à la Défense, le paradis des tours de verre. Je rentre aux 4 temps et déambule difficilement. J’ai chaud, je suis poussée, la queue pour essayer est démotivante, je finis par manger des frites au McDo et prendre des photos avec les figurines géantes chez Toys’R’Us.

Toutefois peu désireuse d’abandonner mes recherches, je longe également les boutiques des Champs-Élysées. En entrant dans l’immense Sephora je me retrouve au sein d’un show d’une femme qui chante et danse sur un tapis rouge. Puis, je finis ma journée dans les showrooms de voitures. Trop de distractions à la capitale.

Avec tout ça je n’ai toujours pas de look. J’opte donc finalement pour une boutique moins chargée de monde : un Forever 21 dans lequel je craque pour un K-way for men. Mais alors que j’introduis ma carte bancaire dans le lecteur, celle-ci refuse de fonctionner. Aucun billet vert dans la porte-monnaie, mon amie me sauve de la situation en m’avançant l’argent. Paris ne veut pas de mon argent ? C’est ce qu’on va voir. Ni une ni deux je redeviens 100% touriste, j’achète une tour Eiffel.

❧ Étape n° 5 : Rencontrer des stars ❧

Parce qu’à Paris il y a des gens famous, cette étape vient clôturer mon récit. J’ai ainsi pu apercevoir E.Macron [cf la magnifique photo ci-dessous], voir des ministres dont je ne connaissais pas le nom, entendre quelqu’un dire « eh, c’est pas un mec connu là bas ? » sans savoir de qui il parlait et voir les tombeaux de Napoléon, Victor Hugo, Voltaire, Molière j’en passe et des meilleurs. 

emmanuel macron 14 juillet

 Étape n° 5 bis : A défaut, faire la star ❧

Face à ce bilan particulier concernant mes rencontres avec les stars, j’ai donc opté pour la solution la plus à ma portée : faire la star. Ainsi, j’ai déambulé dans les rues de Paris, lunettes de soleil sur le nez [évitons les paparazzis] et posant devant l’objectif. Bref je me suis fait un album de vacances, quoi.

Conclusion de mon voyage à Paris ? J’ai survécu. 

Bisous & Amitié,

Flora.

Publicités

10 réflexions sur “Une Nantaise à Paris ✓

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s