Immersion, exploration et fail de communication – expérience sociale chez Sephora

Heey!

Aujourd’hui on se retrouve avec un article trop mignon, un article tout rose, plein d’amoour. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que c’est bientôt la Saint Val… Hein, quoi ? La Saint quoi ? AllÔ ? Oups, je crois qu’on a été coupés. Bon bah tant pis ça ne sera pas pour cette fois… Et si je vous racontais une petite péripétie plutôt ? Allez, reste, tu vas voir elle est cool.

petit-monstre

Il y a deux-trois jours, je suis allée chez Sephora. Tu sais, cette boutique de maquillage qui coûte une blinde. J’voulais acheter une encre à lèvres de chez Kat Von D parce que je suis une fille très influençable et quand j’ai vu une vidéo sur Youtube qui en parlait, j’ai voulu tester. Aussi, armée de mon sac trop lourd à l’épaule et de la tête de la fille qui n’a pas assez dormi, j’suis entrée dans la boutique.

Kat Von D, c’est la nouvelle collection qui est enfin arrivée en France, toutes les Youtubeuses l’attendaient avec impatience. Moi, j’ai appris son existence il y a deux jours mais chuuut, faut pas dire. Je me suis donc dirigée vers cette marque que je connais parfaitement absolument pas et j’ai testé les encres à lèvres sur ma main. C’est vrai que le choix de couleurs est plutôt sympa et j’ai rempli ma main avec. QUAND TOUT D’UN COUP…

main-bleue

Bam! Quelqu’un vient me déranger dans mes essayages. « Besoin d’aide ? » Bon, après tout c’est son job, je me retourne : une vendeuse [oulala on s’y attendait pas]. Enfin, je dis UNE vendeuse mais je dois tout de même avouer que j’ai eu un bug, pendant une demi-minute j’ai cru que c’était un homme. Enfin bref, après avoir analysé sa voix et constaté la tonne de maquillage qui se trouvait sur sa face j’en ai déduit que c’était une femme. Première épreuve passée ✔️ Deuxième : répondre à sa question.

« Euh, oui, je cherche une couleur … mais c’est un peu particulier, je cherche quelque chose de clair qui se voit pas trop mais qui tourne un peu vers le marron mais pas trop… » Ok, clairement là je m’embrouille, les gens dans ma tête se barrent tous en courant et me laisse dans ma difficulté extrême d’exprimer clairement ce que je veux.

g-faim

Sans un sourire la vendeuse me regarde, dans sa tête elle se dit « c’est qui celle-là encore ? » et elle teste les couleurs sur sa main.

« En fait vous voulez essayer ?  » 

« Euh bah du coup oui j’aimerais bien mais vu comment tu me dis ça ça donne moins envie d’un coup.  »

Je vous jure, on aurait dit qu’elle m’accusait de ne pas savoir ce que je voulais.

Bref, j’accepte, moment gênant encore. J’avais jamais été maquillée par quelqu’un moi et  elle me donne aucune explication. J’ouvre la bouche, je la ferme ? J’sais pas alors je fait un mixte. Une fois l’application faite, je me tourne vers le miroir. C’est pas du tout ce que je recherche [et en plus elle a dépassé], beaucoup trop bordeaux de toute façon.

« Euh, c’est trop foncé, c’est pas la couleur que je recherche ».

Dans le coin gauche du miroir je vois son air de poupée Barbie démotivée de devoir encore me supporter comme cliente. Enfin, je crois, je sais pas elle était chelou elle laissait rien transparaître sur son visage. On teste une autre marque, c’est mieux mais je voudrais encore tester une autre couleur.

Mon dieu là c’est l’horreur. Déjà elle a mal appliqué le produit encore une fois mais c’est pas tout :

« Ah oui mais non là je ressemble à un zombie ». [petit rire de moquerie sur moi-même oklm.]

cactus

Bon, elle, elle a pas rit.

« C’est une couleur qu’il faut porter avec [insérer un mot que je n’entends pas] ».

« Comment ? »

« Poudre de soleil, bronzer vous ne savez pas ce que c’est ? »

Ok, la meuf me prend pour une débile parce que j’ai pas entendu ce qu’elle vient de me dire.

« Ah oui bronzer si, oui bah du coup ça va être problématique parce que dans la vie de tous les jours je plonge pas ma tête dans le pot de peinture comme vous. Bon bah entre les trois qu’on a essayé je pense que je préfère le deuxième [c’est le moins cher en plus mais du coup c’est pas Kat Von D]. »

Tic, tac, boom, panier, caisse, argent, sac, encre à lèvres.

lever-bras

En partant je la croise, elle a reprit sa place de vautour près d’un rayon. Je me dis que je vais être sympa : je lui dit donc au revoir. Elle a répondu, mais elle a toujours pas sourit. Je ne suis peut-être pas une fille très drôle mais c’est pas une raison pour avoir un visage sans expression, c’est très perturbant en fait de se retrouver face à quelqu’un comme cela.

Moralité ? Ne vous faites pas conseiller par des gens trop maquillés.

Psst : je vous parlerai du produit que j’ai finalement acheté dans un prochain article, restez à l’affût, l’histoire n’est pas terminée!

[article dorénavant disponible ici : Best RàL Ever by Sephora ♥️]

Bisous & Amitié,

Flora.

Publicités

15 réflexions sur “Immersion, exploration et fail de communication – expérience sociale chez Sephora

  1. Les lettres d'Appoline dit :

    sur le coup ça devait être pénible, mais la façon dont tu racontes ça, je me suis marrée xD
    Moi j’ai un gros problème, c’est que je vais pas souvent en magasin, donc à chaque fois je me dis: tu dois bien réfléchir, tu auras pas l’occasion avant longtemps! Du coup je suis ultra lente et les vendeuses viennent me voire parce qu’elles me croient en difficulté et comme je suis trop timide je me transforme en statue de glace et je suis totalement ridicule, ce qui attire d’autres vendeuses, ce qui me fait paniqué! Faut vraiment que je devienne moins sauvage parce que là, c’est carrément débile xD

    Aimé par 1 personne

  2. Limistic dit :

    Ton aventure m’a bien fait rire, j’ai vécu un peu la même chose à Sephora j’ai accepté d’essayer des encres à lèvres par politesse pour ne pas contrarier la vendeuse qui avait l’air plutôt sympa ! Résultat… l’horreur, la couleur beaucoup trop foncée et elle avait dépassé partout je ressemblais à un clown.. Plus jamais ! 😂

    Aimé par 1 personne

  3. La binOcle dit :

    Excellent ton article, j’ai littéralement ADORÉ !!! 😂 On dirait un de mes passages chez Sephora, boutique que j’essaie quand même d’éviter pour ces raisons et puis pour mon porte monnaie 😅 Je préfère carrément aller chez Nocibé 😉

    Aimé par 1 personne

  4. solenelzn dit :

    Les vendeuses chez Sephora, je ne les supportes plus!
    L’autre fois, je voulais un rouge à lèvres, mais la teinte que je voulais, elle n’y était plus, seulement le testeur. Impossible de trouver une vendeuse. Enfin si, j’en ai trouvé plein mais aucune du rayon « rouges à lèvres ». Au bout d’un quart d’heure, j’en ai trouvé enfin une, mais finalement elle a été appelé par quelqu’un qui apparement avait une demande plus « urgent ». J’en ai eu marre, j’ai ouvert les tiroirs du dessous pour trouver ma teinte. Mais je n’avais pas prévu que le vigile allait intervenir pour me dire que je n’avais pas le droit de fouiller (évidemment je le savais). Je lui dis que ca fait 20min que je cherche désespérément quelqu’un juste pour que l’on me trouve un produit et je lui demande (au vigile) de fouiller lui même pour me donner mon sésame… il n’a pas voulu. Bref Ca m’a saoulé, je suis repartie bredouille, bien énervée, en ayant perdu 20 bonnes minutes…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s