Pyjama, paillettes et coquillettes.

Coucou!

J’étais en train de me démaquiller à l’instant quand soudain j’ai eu cette idée. Mais re-situons le contexte d’abord. Les filles vous devez bien le savoir [et les garçons peut-être aussi] enfin bon je remets les pendules à l’heure : quand on se démaquille on a le temps de réfléchir. Passons les blagues du type : « ah ça t’arrives de réfléchir? » et venons en aux faits : j’ai réfléchi et deux pensées se sont percutées : « ça fait plus d’une semaine que je n’ai pas publié sur le blog » et « il faut que je me mette en pyjama ». [qui a dit que mon blog était sérieux ?]

Certes, ça n’a rien à voir mais évidemment, vous commencez à me connaître : tout sujet est bon à prendre, qu’il soit indispensable ou non [OU NON, retenez bien ces mots]. Aussi, il ne faut pas être un génie pour le deviner : aujourd’hui on parle pyjama. ATTENDS! Si la moitié des lecteurs se sont arrêtés au titre trop bizarre et le quart des restants viens de s’arrêter au mot pyjama, il ne reste qu’un petit échantillon qui arrive jusqu’ici. Donc, avant de partir car tu trouves cet article inutile toi aussi, pense au fait que tu fais partie des privilégiés et que rares seront les personnes qui auront le courage la chance de lire jusqu’ici alors continue. De toute façon ça serait trop bête de s’arrêter là, n’est-ce pas ? Quitte à avoir perdu du temps, autant continuer. Et si tu te poses encore la question : oui, mon cerveau n’est pas un meuble Ikea, il y a dû avoir quelques complications lors de son montage, tu sais, des étagères de travers [ou en moins, j’en sais rien].

lune-paillettes

Breeeef! On est là pour parler pyjama quand même ! Alors parlons. Moi, j’adore être en pyjama et particulièrement en hiver. Dans ces moments là, je regrette toujours de ne pas avoir un beau plaid blanc tout doux et de ne pas aimer le thé, ça pourrait faire de belles photos instagram. On sent l’inspiration youtubeuse beauté, j’avoue. Sinon je sais pas vous mais moi mon budget pyjama il est à 0€. J’utilise tout simplement des tee-shirt qui ne me vont plus trop que je n’aime plus trop ou bien des sweats. J’adore les sweats bien larges dans lesquels on nage. Et en hiver c’est la perfection. Un sweat tout large et un petit leggings saillant. Ok, je me suis laissée emportée là mais en gros un pantalon de sport quoi. Alors oui, du coup on est loin de l’idéal de la femme en nuisette avec des dessous sexy mais de toute façon ma mère m’a toujours répété : « la nuit personne te vois », en gros il faut comprendre : « t’as le droit d’être moche [de toute façon t’y peux pas grand chose] ». Du coup la nuit personne ne me voit [sauf peut-être les esprits on ne sait pas mais au pire on ne les voit pas] donc vive les sweats, les gars !

Bon, voilà mon article sur les pyjamas est terminé. Je conçois qu’il est totalement ridicule mais malheureusement il fait partie entière de moi. Il faut savoir que dans la vie de tous les jours je suis une fille à peu près normale, plutôt discrète en fait. Mais dans mon cerveau il se passe trop de trucs et après ça donne ça écrit sur un ordi. J’ai appris à vivre avec et vous aussi on dirait sinon personne ne me lirais.

hamster-poireau

Critiquez pas cette image, elle s’intègre parfaitement à l’article : inutile.

Ah! Pour finir je passe une annonce [attention, lancé de paillettes et confettis :] J’arrête de faire des promesses du type : « la semaine prochaine je vous retrouve dans un article plus élaboré » parce que je les tiens jamais. Du coup je vous retrouverais dans un article mais il ne vous fera sans doute pas gagner beaucoup plus de QI [Quotient Intellectuel pour ceux qui ne comprennent pas. De toute façon j’ai rien à dire je pensais qu’on disait Coefficient Intellectuel et je viens de me rendre compte que c’était pas possible parce que ça commence par un C… j’ai une excuse par contre : il est 22:34. Tema la précision héhé.] OMG, quand je commence à parler comme cela c’est signe qu’il faut que je m’arrête. Tiens, la batterie de mon ordi est à 1% de toute façon, il y a trop de signes là. Tchao les coquelicots, mangez pas trop de coquillettes [oui, je devais placer ce mot dans mon article, il figure dans mon titre voyez vous et je ne veux pas le changer].

Bisous & Amitié,
Flora.

Publicités

2 réflexions sur “Pyjama, paillettes et coquillettes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s